Masters triplettes à Figeac : les résultats de la première étape

« Damien Hureau and Co » vraiment au-dessus du Lot Même sans le roi Quintais, les lauréats 2013 ont produit un niveau de jeu, notamment au tir, qui enleva rapidement tout suspense à l’issue de cette première étape figeacoise. Un régal pour le spectateur, un calvaire pour l’adversaire. Ce jeudi dans la fournaise figeacoise, l’orage n’est finalement…

Vous devez être abonné pour visualiser ce contenu.
Connectez-vous en utilisant la boite de connexion en haut de la colone de droite ou souscrivez à l’une des formules d’abonnement si vous n’êtes pas encore membre.
Abonnez-vous

Clin d’Oeil amical à Jean-Louis Fourcade

Bon courage et à bientôt ! A Rodez, tout le monde, ou presque, connait Jean-Louis Fourcade. Le  Tarn-et-Garonnais, licencié aux Player’s Pétanque Club Montalbanais, fréquente régulièrement les cadres du boulodrome Saint-Eloi ou encore les jeux de la place des Oeillets aux Quatre-Saisons. Son talent, mais aussi et surtout sa simplicité et son côté sympathique (si, si…

Vous devez être abonné pour visualiser ce contenu.
Connectez-vous en utilisant la boite de connexion en haut de la colone de droite ou souscrivez à l’une des formules d’abonnement si vous n’êtes pas encore membre.
Abonnez-vous

Championnat de France triplettes seniors et promotion à Brive (19)

Être gaillards sinon rien…

L’épreuve phare de la saison, c’est pour ce week-end en Corrèze. La succession des champions 2013 – Philippe Quintais, Philippe Suchaud et Emmanuel Lucien – s’annonce ouverte et mobilise visiblement un large public aveyronnais.

Quintais-Suchaud-Lucien, sacrés l'an passé à Béziers, remettent leur titre en jeu.
Quintais-Suchaud-Lucien, sacrés l’an passé à Béziers, remettent leur titre en jeu.

Il y a ceux, prudents de nature, qui ont préparé l’affaire depuis pas mal de temps déjà. Ils ont réservé hôtel ou encore gîte, affichent voiture complète et n’entendent revenir de Brive que lorsque La Marsellaise aura retenti, dimanche en fin d’après-midi. Il y en a d’autres, certes moins organisés ou alors moins disponibles mais tout aussi passionnés, qui ne manqueraient ce rendez-vous pour rien au monde. Ceux-là ont profité de la relative proximité entre Aveyron et Corrèze (prévoir quand même deux grosses heures de route pour un Rodez – Brive) pour faire le choix d’un aller retour dans la journée.  Ce sera plutôt samedi pour ceux qui entendent surtout être les premiers supporters des couleurs aveyronnaises. Ce sera plutôt dimanche pour ceux qui vibrent déjà en pensant à la tension que dégagent traditionnellement les carrés d’honneur  de ces championnats de France lors des parties finales.

Vous devez être abonné pour visualiser ce contenu.
Connectez-vous en utilisant la boite de connexion en haut de la colone de droite ou souscrivez à l’une des formules d’abonnement si vous n’êtes pas encore membre.
Abonnez-vous

mardi 19 mars 2019