Bruits de cadres

Nouveau record de fréquentation
ce dimanche avec… 7 510 connexions

Les Aveyronnais aiment décidément toujours autant les championnats et les compte-rendus en direct qui en découlent. Après les 6 172 visites réalisées le jeudi 5 mai à l’occasion du tête-à-tête à Sainte-Geneviève, le site « Pétanque 12 » a battu en effet ce dimanche un nouveau record de fréquentation avec 7 510 visites. La triplette étant l’épreuve phare de la discipline, pourquoi ne pas envisager battre ce  record dès le week-end prochain avec la finale départementale organisée à Rieupeyroux ?

Souvenirs de Cransac : des sourires, de la gentillesse, de la flotte et 52 kgs de frites

Ce dimanche soir à Cransac, la finale n’avait pas encore livré son verdict que, déjà, l’heure d’un premier bilan était venue. De ce week-end en terre minière et thermale, on retiendra surtout les sourires et la gentillesse des bénévoles organisateurs, qu’ils soient du Pétan Club local ou encore du district de Decazeville. Même les conséquences du violent orage de samedi soir n’auront pas altéré la bonne ambiance qui a toujours régné, plus de 30 heures durant, autour du site du terrain de quilles de la ville. Et comme les bons, comme les mauvais d’ailleurs, résultats se mesurent toujours avec des chiffres, on retiendra les 52 kilos de frites et les centaines barquettes qui vont avec qui ont été vendus durant ces 2 jours.

L’EPSA et son président Ph. Bourgues convoqués en gendarmerie ce jeudi

Suite à la descente des forces de gendarmerie, le dimanche 15 mai dernier dans le jardin public de Saint-Affrique à l’occasion du GrandPrix de Pentecôte de la Ville, l’Entente Pétanque Saint-Affriciane et son président Philippe Bourgues sont invités à venir rendre des comptes ce jeudi matin en brigade. Il sera alors question du non respect d’une note interdisant la vente de boissons au-delà de minuit en ce site du centre-ville.

« Pétanque 12 » invité ce mardi à Rieupeyroux lors de la dernière réunion de préparation de la finale triplettes

Autour de son président Olivier Barbosa, la Joyeuse Boule Rieupeyrousaine se réunit ce mardi en fin d’après-midi pour peaufiner les derniers préparatifs de la finale départementale en triplettes, catégories seniors et féminines, qui se disputera le week-end prochain en terre Segalis. Convié à participer à cette ultime réunion de travail, « Pétanque 12 » essaiera de vous rendre en direct des dernières informations concernant surtout les conditions de jeu d’une compétition qui, chose assez rare pour être soulignée, est organisée en centre-ville.

 

Championnat de l’Aveyron en doublettes, en direct de Cransac

INFO  A  NOS  LECTEURS

Conséquence de l’épisode orageux qui s’est abattu hier en début de soirée sur le site de ce championnat de l’Aveyron en doublettes, nous ne serons pas en mesure d’agrémenter nos commentaires et autres résultats du jour des traditionnelles photos qui vont avec. . Notre lecteur carte, qui  a visiblement souffert de l’humidité, ne fonctionne en effet plus. En sachant que vous pourrez retrouver tous ces visuels, et notamment les portraits des tout nouveaux champions départementaux, en début de semaine sur votre site d’informations www.petanque12.com. Avec toutes nos excuses pour ce contretemps. 

Caulet – Lagarde, acte II

Malgré une nuit 100% pluvieuse, les terrains de quille restent à peu près jouables. Même les jeunes, un moment pressentis au boulodrome couvert du Laminoir, sont restés sur le site.

A 20 h 30, la finale comme si vous y étiez
1ère mène :
mène nulle. Boudes a le point par terre et il à deux à plus de 11 mètres à la rafle. Il n’est pas droit et sort le bouchon.
2e mène : Romain Brugnon chicote la première boule de Christophe Lagarde. Les Saint-Africains ne rentrent pas au point et les Sébazacois en profitent (5 à 0).
3e mène : mène nulle
4e mène : 1 pt pour Boudes (5 à 1)
5e mène : 
Christophe Lagarde fait passer 6 boules avec sa première. Romain Breugnot manque et les Saint-Africains pointent les 5 autres. Ils réussissent à en coller une. Les Sébazacois décident de jouer la refente boule ou bouchon. Deux fois ils passent sur le bouchon mais celui-ci est comme scotché au sol. Incroyable mais vrai mais un seul point vient finalement les récompenser (6 à 1).
6e mène : 1 point pour Boudes – Breugnot (6 à 2).
7e mène : Breugnot manque double à 7 mètres. Caulet n’en profite en ne rajoutant pas un point plutôt facile. Un point pour Caulet – Lagarde (7 à 2).
8e mène : 2 pts pour Breugnot (4 à 7).
9e mène : Fabrice Caulet obligé de frapper à 3 reprises pour arracher la marque (8 à 4)
A l’occasion de la 10e mène, la partie connait un revirement. Mauvaise mène des Sébazacois qui permettent aux Saint-Affricains de faire 3 points et de rester dans la partie (7 à 8).
11e mène : Breugnot jette le bouchon à 6 mètres et la première boule de Boudes fait passer les 6 munitions sébézacoises. Les Saint-Affricains choisissent, à notre avis, la mauvaise option, celle du point. A l »arrivée, 2 points seulement (9 à 8).
12e mène : Lagarde gagne d’entrée le point de Boudes. Breugnot manque double et les Saint-Affricains pointent leurs 3 dernières boules sans gagner le point. Concours de point(s) pour les Sébazacois qui, après avoir eu peur  la mène précédente, enfilent les 4 boules qui manquent. 8 et 5 qui font 13. Caulet – Lagarde sont champions d’Aveyron pour la deuxième fois en doublettes.

 

A 20 heures
Les Saint-Affrcains Romain Breugnot et Yannick Boudes décrochent leur billet pour la finale en écartant les Capdenacois

A 19 h 45
Legrelle-Védrines – Bujna sacrées championnes de l’Aveyron
Les Capdenacoises s’imposent (13 à 0) face à Nathalie Rodes et Nadine Gigon auteurs d’une belle performance durant ces deux jours.

A 19 heures
Caulet – Lagarde premiers finalistes

Les Sébazacois éliminent les frères Zoélo et Romain Ratrimson

A 18 h 30
Les demi-finales opposent Caulet – Lagarde à Ratrimson – Ratrimson et Boudes – Breugnot à Grès – Alet. Faites vos pronostics, nous on a fait les nôtres. Ils datent de ce matin à 9 heures et pour l’instant, ils s’avèrent pertinents…
Chez les féminines, la demi-finale opposant Arnal – Marcilhac à Rodes – Gigon se termine à l’instant. Ce sont les Castonétoises du Pet’ d’Orner Village qui joueront la finale face aux Capdenacoises Bujna – Degrelle.

A 16 h 30
En féminines, Rodes bat Gélis à 9. La demi-finale opposera donc Rodes – Gigon à Arnal – Marcilhac.

A 16 h 15
Premier demi-finaliste, le Saint-Africain Yannick Boudes
Avec son compère Romain Breugnot, il vient de battre les joueurs de Broquiès, Damien Azaïs et Marc Chaliez.
Les autres quarts-de-finale opposent Caldas – Grès aux frères Ratrimson, Caulet – Lagarde à Dulucq – Combes et Alet – Grès à Ribet – Virales.
Chez les féminines, les Capdenacoises Laure Degrelle et Nathalie Bujna sont en finales. Elles vont devoir faire preuve de patience car l’autre tableau est en retard. Le quart de finale opposant Anne Gélis – Elodie Léonte à Nathalie Rodes – Nadine Gigon verra son vainqueur affronter les Sébazacoises Monique Arnal – Nelly Marcilhac.

Sont qualifiés pour les quarts de finale
Ratrimson – Ratrimson (vainquers de Hadj – Hortélano à 9)
Breugnot – Boudes (vainqueurs de Touili – Raynal  à 10)
Dulucq – Combes (vainqueurs de Pradayrol – Reclus à 9)
Grès – Caldas (vainqueurs de Fréchet – Royo-Artal à 7)
Azaïs – Chaliez (vainqueurs de Meallet – Buscaylet)
Ribet – Viralès (vainqueurs de Poujol – Coeurveillé à 11)
Caulet – Lagarde (vainqueurs de Costes – Archimbeaud à 5)

Les parties en cours
Grès – Alet contre Montoya- Soulages (score 8 à 7)

 

Se jouent en 8e de finales
Dulucq – Combes contre Pradayrol – Reclus
Caulet – Lagarde contre Costes – Archimbeaud
Hadj – Hortélano contre Ratrimson – Ratrimson
Fréchet – Royo-Artal (vainqueurs de Bories – Mouysset) contre Caldas – Grès

Le point à 10 heures
Se jouent en 16e de finales les parties suivantes :
Mouysset – Bories contre Fréchet – Royo-Artal
Ribet contre Salles – Garroté
Sabatier contre Meallet – Buscaylet
Alet – Grès contre Contrino – Yang

Le point à 9 heures
Il pleut à Cransac. Rien de nouveau vous direz nous. Sauf que la pluie de ce dimanche matin n’a rien à voir avec les trombes d’eau tombées hier en soirée. La surprise, il faut davantage aller la chercher au terrain 3 où les équipes Mas et Montoya sont toujours en piste alors que la reprise devait se faire sur le score de 11 à 12. Sauf que les 2 équioes, avec l’aval du jury et des arbitres, ont décidé de reprendre la partie… à zéro. Une décision qui interpelle nombre d’acteurs et actrices de ce championnat.

Mas – Vanel éliminés en 16e, Archimbeaud contre Caulet en 8e !

La Partie opposant les joueurs creissellois  vient de livrer son verdict. Ce sont finalement les outsiders, mais SFlorent Montoya et Michel Soulages, qui s’imposent face aux favoris Jean-Pierre Mas et Maxime Vanel. La compétition perd son grand favori. Ce statut revient maintenant aux Espalionnais Costes – Archimbeaud qui affrontent, en 8e de finales, les Sébazacois Caulet – Lagarde. Le choc de la matinée

Un violent orage écourte cette première journée de championnat

Des boules qui résistent au milieu des flots, des bouchons emportés jusque dans le cadre voisin, des mènes interrompues et des gens qui galopent pour se mettre à l’abri, tous les espaces protégés et couverts par des bâches, y compris la buvette, qui sont pris d’assaut, des bénévoles, stoïques à souhait, qui continuent à servir des barquettes de frites et autres saucisses grillées comme si de rien n’ était et, pendant ce temp, des favoris à 2 doigts de se faire surprendre et éliminer… quelques-une des images à retenir de cette première après-midi de compétition.

Pendant longtemps, ils n’ont fait que confirmer leur statut de grands favoris. Un Jean-Pierre Mas précis à l’appoint, un Maxime Vanel qui ne sait pas ce que manquer veut dire, les Creisselllois n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires. Ce ne sont pas les Castonétois Solignac – Hortélano, menés 10 à 0 puis battus 13 à 3, ou les autres Creissellois Montoya – Soulages, menés 4 à 11 en partie après poules, qui diront le contraire. Et puis, soudainement, tout changea. Les terrains tout d’abord, transformés par les premières pluies. Le jeu, ensuite. Les métronomes Mas – Vanel sont vite devenus méconnaissables. Des appoints qui s’éloignent dangereusement, des boules de tir qui finissent dans les planches…, Michel Soulages et le très bavard Florent Montoya furent remis dans la partie (7 à 11 puis 10 à 11). Avant de gâcher une première gagne, très difficile, à l’appoint (11 à 11) puis de refuser un tir qui, à condition de faire carreau, aurait été synonyme de victoire. En pointant, les outsiders ont fait le choix de la sécurité plaçant les favoris, fragilisés mais toujours vivants, dos au mur (11 à 12). La mène qui suivit devait être décisive. Les cieux en décidèrent finalement autrement. Du tonnerre, des éclairs, des trombes d’eau, un poste de travail devenu poste d’abri pour des dizaines de personnes, un outil de travail à protéger de la pluie et des rafales de vent, un terrain de quilles devenu une véritable piscine…, les organisateurs n’avaient plus le choix. Fin de la première journée et rendez-vous dimanche matin à 8 h 30 pour la suite et la fin de ce championnat départemental en doublettes. Dans quelles conditions ? C’est la grande question.  

Quelles conditions de jeu ce dimanche matin ?

A Rodez, il a fallu attendre plus de 4 heures du matin pour voir les averses de puis cesser. Ajoutez à cela une baisse sensible des températures et vous comprendrez que ce sont des terrains gorgés d’eau et certainement pas prêts à s’assécher, même en surface, qui attendent seniors, féminines mais aussi jeunes ce dimanche matin à Cransac. Pïre, Météo France annonce des averses plus ou moins régulières tout au long de cette journée de dimanche. Nous craignons donc que ce soient de véritables marécages qui attendent les acteurs de ce dimanche cransacois. Avec toutes les conséquences imaginables pour le confort de jeu des joueurs et joueuses, notamment ceux des catégories Jeunes, mais aussi  pour le régal des spectateurs.

 

20 h
Le championnat est arrêté. Reprise décidée demain matin à 8 h 30

19 h 45
Des trombes d’eau s’abattent sur le site cransacois. Le championnat est arrêté. Les terrains sont méconnaissables recouverts d’eau. Il n’y a plus d’horizon, tout est bouché. Les joueurs veulent arrêter. Le jury se donne une heure.

 

18 h 15
Sous la pluie, une partie crissent – creisselloise oppose les manches longues, Mas – Vanel, aux manches courtes, Montoya –  Soulages. Une chose est sûre. Des Creissellois  seront là demain, les autres vont disparaître de la compétition.

17 h 50

Les parapluies sont de sortie, la buvette du succès.
Les parapluies sont de sortie, la buvette connait un vrai succès.

L’orage gronde, la pluie tombe. Un nouveau championnat commence. La buvette et les abris ont du succès. Dans la partie féminines « vedette », les tenantes du titre sont en difficulté. Bujna – Legrelle mènent en effet 6 à 0 face à Reygasse – Romulus.

Des aménagements ombragés et couverts ont été prévus pour le confort des spectateurs... et des journalistes.
Des aménagements ombragés et couverts ont été prévus pour le confort des spectateurs… et des journalistes.

17 H 45
Martel – Dell’Anna battent Mouysset – Bories et sortent de poules. Les Primaubois vont affronter Bousquet – Bernardo en barrage. Archimbeaud – Costes sortent premiers de poules.

17 h 35
Mas – Vanel s’imposent facilement face à Solignac – Hortélano (13 à 3) et sortent de poule. Tout comme Caulet – Lagarde et Azaïs – Chaliez. 
LES PREMIÈRES GOUTTES TOMBENT. 

17 h 05
Première partie après poules chez les féminines. Et quelle partie ! Elle va opposer les tenantes du titre, les Primauboises Ghislaine Reygasse et Véronique Romulus aux Capdenacoises Nathalie Bujna et Laure Degrelle – Védrines.
Dans le ciel, les nuages noirs sont de plus en plus menaçants.

16 h 50
Les Espionnais Philippe Bru et Yohan Bourrel ne se mouilleront pas. Battus en deuxième partie par les Drulhois Jérémy Mourino et Jean Noyé (13 à 3), ils rentrent déjà les boules.

16 h 20
Chez les seniors, les équipes Caldas, Bru et Mourino sont déjà dos au mur. Battues dès la première partie, elles n’ont plus le droit de perdre. Une seconde partie oppose d’ailleurs les Espionnais aux joueurs de la Fanny Drlhoise. Et cela commence plutôt mal pour les premiers…

lundi 30 mai 2016